< Retour à la liste

Parrot BEBOP 2 au service des pompiers – retour sur les inondations

    Les pluies importantes de la fin du mois de mars 2016 en Île-de-France ont engendré d’importantes crues et inondations dans de nombreuses villes. Le jeudi 2 juin 2016, c’est le pic de crue qui est annoncé.
Ce même jour, Parrot rejoint les pompiers sur les lieux inondés avec trois pilotes et plus de 24 drones Parrot BEBOP 2.

   Attention, cette opération d’utilisation du Parrot BEBOP 2 au-dessus des zones de crise est une mission spéciale monitorée par les sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne et en relation avec le contrôle aérien de l’aéroport d’Orly.

Voici l’histoire du partenariat, avec en introduction une compilation des vidéos prises durant la mission :

 

 

Pour faciliter le partage des vidéos en direct lors de la mission, les prises de vue du Parrot BEBOP2 ont été enregistrées en qualité réduite de 720p.

L’intérêt des drones sur le terrain

     En décembre 2015, Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Seine-et-Marne établit un premier contact avec Parrot. Le Bebop 2, produit phare de la marque correspond bien aux besoins identifiés sur les théâtres d’opération classiques : léger et maniable, l’appareil permet de rapidement récupérer de l’imagerie aérienne utile à la prise de décision sur le terrain.

    Via le SDIS77, le  commandant Olivier Compta en charge du projet drone, souhaite recourir à l’utilisation de drones de manière plus systématique afin d’optimiser les différentes actions du terrain. Il s’agirait d’un des premiers SDIS de France habilité à pratiquer la reconnaissance aérienne rapide et effective sur le terrain.

 « Conscients du besoin du SDIS, nous avons souhaité proposer un solution complète, visant d’abord à outiller l’équipe de drones puis à former plusieurs opérateurs possédant déjà des brevets de pilotage » explique Philippe Duvivier, responsable du Business Développement chez Parrot.

   Sur les missions de grande envergure, telles que les extinctions d’incendie ou les réactions aux catastrophes naturelles, il est primordial de prioriser les opérations et interventions à mener pour gérer au mieux les ressources humaines et matérielles à disposition. Les prises de vues aériennes offrent une solution idéale de cartographie des lieux.  Aujourd’hui deux solutions complémentaires peuvent être adoptées sur le terrain : L’hélicoptère et le drone.

    Alors que l’hélicoptère est indispensable sur des missions de sauvetage, de transport à la personne, et de cartographie globale nécessitant de parcourir de longues distances, il est préférable de faire usage du drone pour les missions de pur repérage afin d’optimiser les temps et coûts de déploiement. Maniable et réactif, le drone prendra donc en charge la prise de vue aérienne locale, permettant d’assister les nombreuses opérations mineures. La répartition sur plusieurs zones stratégiques de plusieurs dispositifs offre une couverture aérienne de précise de différentes zones,  qui est d’autant plus efficace qu’elle consiste en un retour vidéo en direct.

Les prises de vues aériennes ont permis de suivre l’évolution de la montée des eaux

    En prévision du pic de crue de ce début juin 2016, les sapeurs-pompiers anticipent un besoin supplémentaire de prises de vues aériennes locales. Parrot mobilise les pilotes Boris Schoene, Julien Raison et Jody Vandenschrick qui rejoignent les équipes sur le terrain durant les trois jours décisifs.

    Le repérage des lieux constitue une ressource précieuse durant la gestion de cette crise. Les prises de vues aériennes permettent de suivre l’évolution de la montée des eaux, de décider du lancement ou non des interventions, de rectifier les prévisions de décrues, et déployer les ressources au niveau des zones les plus pertinentes.

    La fonctionnalité la plus appréciée est celle du retour vidéo en direct. En effet, le centre opérationnel des sapeurs-pompiers (CODIS) exploite ces vidéos en temps réel pour mieux anticiper les situations et les moyens nécessaires. À cet effet, les équipes disposent d’un module de transmission instantanée de la vidéo ayant la capacité d’envoi de 8 cartes SIM, s’apparentant à celui dont dispose la chaîne BFM TV. Branché sur le port HDMI du Skycontroller, cette solution de « live streaming » est un élément clé du succès des opérations.

 Olivier Compta, chef d’unité de la brigade déclare :
« C’est en voyant l’eau entrer massivement en centre ville en vue aérienne que j’ai pu prendre conscience très tôt de l’urgence de la situation. Ces images ont été rapidement exploitées et montrées à la députée maire. C’est un élément qui a permis de prendre la décision d’évacuer le centre ville et ses 4000 habitants. »

« On a pu détecter la présence de nappes d’hydrocarbure. En remontant à la source avec Bebop on a compris que ça provenait des cuves de fioul des habitants » commente le Capitaine Cluzel, responsable des opérations terrain.  Par ailleurs, les équipes dissuadent les téméraires :

“On pensait que le niveau avait baissé” déclare un villageaois sur le point de retourner dans sa maison, avant que la brigade ne l’intercepte. Les prises de vues aériennes montrent des eaux qui montent encore et un courant très important dans les ruelles.

“Au moins, on saura où récupérer la voiture” déclare un sinistré après avoir visualisé les prises aériennes et renoncé à s’aventurer dans les eaux agitées.

Le Parrot BEBOP 2 s’avère idéal pour cette situation d’urgence.

« On part en le prenant sous le coude et une fois sur les lieux, il décolle en un clin d’œil et nous ramène un état des lieux clair et efficace » déclare Julien, pilote de Parrot.

« Son faible coût rend son utilisation d’autant plus spontanée sur les zones à risques : on l’envoie sans hésiter, tandis qu’avec un matériel plus coûteux, on y réfléchit à deux fois » ajoute Jody.

    Nous sommes fiers de ce partenariat avec les sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne, et remercions le commandant Olivier Compta et les capitaines Pierre Cluzel et Rémy Sbaizero, pour leur confiance lors des opérations de surveillance de la crue.

5
  • sandra.parker.90

    I usually benefit in the span of 6,000-8,000 bucks /every month on the internet. So if you are ready to work simple online task for 2h-5h a day at your home and gain decent benefit for doing it… Then this golden opportunity is for you… http://secure84.com

    dgdsf

  • reba.conway

    I benefit roughly six to eight thousand dollars /month with an internet task. Everyone considering to do basic online task for 2-5 hours a day from your living room and get valuable salary in the same time… This is a invitation for you… http://fave.co/1Pj8UFH

    dsfgdgfgfh

  • tammie.edwards

    I usually make something like $6 thousand-$8 thousand /every month from freelancing at home. So if you are prepared to work easy computer-based tasks for some hrs every day from your home and make valuable checks for doing it… Test this invitation http://korta.nu/NDe

  • carolyn.schoonmaker.90

    I am getting paid roughly 6k-8k dollars /month working from home on the internet. If you are considering to finish easy computer-based task for some h /day at your home and gain decent checks for doing it… This is a invitation for you… http://korta.nu/NDe

  • hilda.menjivar

    I currently gain roughly $6k-$8k every month working from home on the internet. Those who are eager to finish easy freelance tasks for some h each day from ease of your home and get valuable checks for doing it… Then this task is for you… http://korta.nu/NDe

  • emily_young_93

    I currently benefit in the span of 6000-8000 bucks monthly with an internet task. Those who are considering to do simple freelance task for 2h-5h every day from your house and get decent salary in the same time… Then this work is for you… http://korta.nu/NDe

  • suanne.vickrey

    I usually get paid something like 6-8 thousand bucks monthly for freelancing i do from my home. For anyone eager to work simple online tasks for few hours /day at your home and get good salary while doing it… Then this golden opportunity is for you… http://fave.co/2bocRGL

  • jennifer.layman.92

    Start Freelance from your own house for two to six h on daily basis, and start getting paid in the range 1000-3000 bucks every week http://urlin.it/143a58

  • renee.howard

    It’s been 1 year since I decided to quit my previous job and I never felt so good in my life… I started working from comfort of my house, for this company I discovered on-line, several hrs every day, and I make much more than i did on my old job… My last month pay-check was for 9000 bucks… Awesome thing about it is the more free time i got for my kids…
    http://korta.nu/MDe